Suivis Lecture 2011 :)

1) Fruit basket tome 6 de Natsuki Takaya

2) Fruit basket tome 7 de Natsuki Takaya

3) Fruit basket tome 8 de Natsuki Takaya

4) Fruit basket tome 9 de Natsuki Takaya

5) Fruit basket tome 10 de Natsuki Takaya

6) Les aventuriers de la mer : Le vaisseau magique de Robin Hobb

7) Monster High de Lisi Harrison

8) La communauté du Sud : La morsure de la panthère de Charlaine Harris

9) La communauté du Sud : La reine des vampires de Charlaine Harris

10) La communauté du Sud : La conspiration de Charlaine Harris

11) Peter Poth et le monde du verso de Jay Alis

12) Les héritiers d'Enkidiev de Anne Robillard

13) Loup y es-tu de Henry Courtade

14) Damné de Lauren Kate

15) La maison de la nuit : Trahie de PC.Caste et Kristin Caste

16) Oscar Pill : Le secret des éternels de Eli Anderson

17) Le montespan de Jean Teulé

18) Peter et Max de Bill Willingham

19) Alpha et Omega : Le cri du loup de Patricia Briggs

20) Sexe, diamants et plus si affinité de Lauren Weisberger

21) Indiana Teller de Sophie Audoin Mamikonian

22) La fille des enfer tome 2 de Êto Miyuki

23) Love Hina tome 1 de Ben Akamatsu

24) Love Hina tome 2 de Ben Akamatsu

25) La belle et la Bête de Madame de Villeneuve

26) Le magasin des suicides de Jean Teulé

27) Anita Blake : Le squelette sanglant de Laurell.K.Hamilton

Petites histoires

Vendredi 15 août 5 15 /08 /Août 18:05

Il suivait un chemin, remplit de once qui lui écorchaient les jambes. Il avait mal mais peu importait il voulait juste la retrouver, il parcourerait les terre les plus haride pour ça, il travaerserait les mers au plus grand danger pour pouvoir à nouveau la serrer, il volerait dans le ciel le plus couvert pour enfin sécher ses larmes, il grimperait le long des volcans les plus chaud pour ainsi ne plus la quitter. Il regardait partout autour de lui a l'affut du moindre mouvements qui se détacherait de l'ombre, il esseyait de calmer sa respiration dans l'attente d'un bruit aussi léger que les pas de sa bien aimée. Mais rien n'y faisait alors que la pénombre tombait peu à peu sur son espoir, il s'assit le souffle rauque contre un arbre, il regarda le ciel attendant un signe, attendant l'amour de sa vie. Pourquoi ne la trouvait-il pas?? Il se sentait près a soulever la terre entière, a surmonter tous les obstacle se mettant sur sa route pour pouvoir la protèger contre tous les dangers. Soudain un bruit, il releva la tête et regarda suprit la fine silouhette qui se profilait à la douce lueur de la lune. Une voix calme s'éleva, se n'était pas celle qu'il cherchait, Et pourtant la nouvelle venue était envoutante malgrè la pénombre, il se leva tandis que la charmante inconnue sourit, et un de plus dans son champs de séduction, un de plus avec qui elle pourrait jouer à sa guise. Joan, étant attiré mystérieusement par la sorcière, s'approcha d'elle, sans savoir pourquoi il se penchat et embrassa les lèvres douces, la sorcière sourit de plus belle en touchant le corps du jeune homme, ceci était pour elle une proie de choix peut être n'aura-t-il pas le même destin que les autres, enfuits au fond de la glace, le corps gelé des morsures de l'hiver. Tandis qu'elle pensait avec délice à ses anciens prétendant elle lui prit la main et le guida vers son antre. Pendant que Joan se demandait se qu'il lui arrivait, mais soudain un visage lui apparut alors qu'ils atteignaient le seuil de l'antre de la sorcière.  Un visage pâle d'aspect mais dont il devinait les contours. La sorcière l'attirait énormément mais il ne pouvait trahir sa promise, ils étaient fiancé, elle l'aimait et il l'aimait a quoi bon gaché tous sa juste pour une misérable aventure??Joan ne pouvait penser que la jeune femme qui le tenait ne voulait pas juste une simple aventure mais qu'elle voulait qu'il lui appartienne à jamais. Joan regarda donc un nouveau le ciel étoilé, ceci lui rappela la lueur de bonheur dans les yeux de Isil. Non il ne pouvait gacher son bonheur, il ne voulait pas la trahir il ne voulait pas la blesser ni la faire pleurer. Il se dégagea donc de l'empirse de la sorcière qui toute étonnée ne réagit même pas quand il s'enfuit dans l'esperance de partir loin d'elle. Et c'est ainsi que Joan repartit en quête de celle avec qui il coulerait des jours heureux. Il la retrouva quelques jours plus tard, elle lui sauta au cou et fêta son retour comme une femme aimante se doit de le faire. Elle gardera à jamais cette lueur de bonheur dans les yeux et lui les admira jusqu'a sa mort

Cette histoire comporte une morale a vous de la trouver :)

Kika

Par Kika - Publié dans : Petites histoires
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 5 février 2 05 /02 /Fév 09:15
6477189-1-.jpg
Il marchait dans le parc à toute allure, bon sang ce parc était un vrai labyrinthe du jamais vu.Malgrès que la neige au sol le faisait glisser et que celle tombante l'empechait de bien voir ce quil y avait devant lui, il continuait dans l'espoir de voir aparaitre la fine silhouette de son amie.Décidement ce que les filles pouvaient être compliquer, lui a sa place n'aurait certainement pas réagit comme ça non mais s'enfuir alors que beaucoup s'inquiètaient déjà pour elle.D'ailleurs le jeune homme ne l'entendra plus de cette oreille, en effet Selfus juste avant de partir à la recherche de Nathalia avait été voir le garcons en question et lui avait régler son compte si je puis dire, et oui quand on fait du mal aux gens qu'on aime vous pouvez rêver pour que personne ne ressentent une certaine colère ou même une certaine tristesse pour d'autre moins...violent.
Selfus tout à ses pensées tribucha sur une racine d'arbre, il grogna de mecontentement, ils avaient tous decider de se liguer contre lui ou quoi??Et cette foutu neige qui ne l'aidait en rien, relevant la tête il vit avec bonheur que  la neige qui tombait devenait de moins en moins épaisse.Un peu de bonne humeur se manifestant sur son visage il se releva et poursuivit son chemin.Enfin une fois la nuit tombé il arriva au bord d'un chemin et reconnut l'ombre de son amie.Il resta là un moment à l'oberser admire les étoiles avec une pointe d'entousiame dans les yeux.Il soupira soulager de l'avoir retrouver, au moins elle n'avait rien.Juste cette petite larme coulant sur son visage qui montrait que tout n'allait pas pour le mieux. Il s'avanca donc doucement et se ne fut que quand elle remarqua sa presence qu'elle se retourna dans un sursaut mais très vite un sourire vint sur son visage un sourire qui rechauffa un tant soit peu l'atmosphère.
En ce mettant a ses cotés il remarqua qu'elle frissonnait surement a cause du froid, il lui pressenta donc sa veste, bien qu'au début elle refusa elle finit par ceder face a l'insistance du jeune homme.Ils resterent là pendant un moment a observer les étoiles comme deux amoureux.Mais doucement Nathalia commenca a s'ecarter de Selfus qui la regarda étonné tandis qu'elle se mettait face à lui et qu'elle le regardait dans les yeux.En douceur elle se mit sur la pointe des pieds alors que lui emporter par l'élan son élan de tendresse et d'amour qu'il portait à la jeune fille se pencha à son tour. Seuls la lune et les étoiles seraient témoins de leur premier baiser en cette nuit du 14 février.

(By Kika, Monnen Jessica)

Je suis désolé d'avoir effacer le texte d'avant pour ceux qu'ils l'ont lu et qui l'ont commenté mais comme je n'arrivait pas a le finir je me suis donc dit que cela vaudrait mieux jusqua ce que j'ai trouver la suite ne vous inquiètè pas je l'ai enregister.Ensuite pardon à ceux qui deteste la saint-valentin mais je voulais passer le message que pour bbeaucoup c'est bien plus qu'une fête commerciale  et donc qui n'a pas un importance quelquonc en effet combien ne rêve pas de passer la saint-valentin dans les bras de la personne qu'ils aiment et de apsser une soirée  romantique de surcroit.D'accord c'est un peuu bête de monter son amour cas la st-valentin mais je vous rassure quand on aime c'est constant de le montrer même si c'est dur enfin bon si je n'ai aps expliquer ce qu'il s'est passé entre NAthaliaet l'autre garcon c'est pour la simple et bonne raison que je vous fait travaillez votre imagination ;) m'en voulez pas hein l'imagination est une chose importante pour moi.Enfin bon je crois que je vais faire âme genereuse et oui je vais vous mettre le lien d'un blog,bien que delaisser depuis quelque temps, d'une personne qui ne manque pas d'imagination donc narcisse bonne st-valentin XD Emalinabooks 
Par Kika - Publié dans : Petites histoires
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Samedi 12 janvier 6 12 /01 /Jan 14:46
603128811-small-1-.jpg
Lena ferma son casier au moment où la star du lycée de son nom de star Luna passa sous les applaudissements des idiots qui en étaient fans.En effet celle ci avait gagner un concour de chant lui permetant d'enregistrer deux CD dont un avec plusieurs duo avec des personnes mondialement connus.
Maintenant les filles les plus populaire de l'école n'arretais pas de lui parler et dès que Luna tournait le dos elles ne pouvaient s'empecher de la critiquer.

*Non mais sérieux elles ont rien de mieux à faire celles-là, je sais pas moi elles n'ont pas une grande envie de besoin de maquillage là tout de suite??*

L'une des pimbêche se retourna vers son amie

-Non mais tu as vu ta tête??

L'autre lui repondant aussi vite

-Et la tienne alors??

Ce qui était fantastique chez ces filles c'est qu'elles avaient tendance à parler ensemble avec le même ton paniquer

-Oh mon dieu quelle horeur mais qu'est ce qu'on est affreuse comme ça

*Elles ne savent pas à quel point, elles sont laides rien qu'a se croire plus interessante que les autres*

Lena ne suportait pas les filles comme ça d'ailleurs elle ne suportait personne et bizarrement personne ne fesait atention à elle.surement son look gothique qui devait la faire passer pour sataniste auprès des gens.Mais sincérement Lena ne s'en plaignait pas loin de là au moins elle n'était pas obliger de converser avec les gens et elle ne sen portait que mieux.Grâce au fait que on la croit fesant partit des murs elle pouvait observer les autres et en profitait pour tout noter dans son carnet d'écriture esperant que le soir même cela l'aidera à trouver l'inspiration pour son oeuvre.Elle aimait noircire depuis qu'elle avait appris à lire et à écrire et ça aidait à tenir sa solitude.Les chipies comme elles aiment se faire appeler maintenant la fixaient aperemment leur petite séances de je me refais la face était finie, Lena leur lança un regard noir et leur montra les dents comme si elle était prête à les mordre.Les filles ne purent s'empecher de crier et d'aller se réfugier près des garcons tandis que Lena riait fière de son coup
Elle se retourna donc et décida d'aller faire un tour à la toilette après tout au moins là il y avait de quoi lire tellement elles voulaient montrer à tout le monde ceux sur qui elle craquient leur laissant ainsi des messages que les garçons ne verraient jamais signer anomymement.C'était idiot inutile autant y mettre leur
vrai nom  si elles étaient sur que leur bien aimé ne les verrait pas mais Lena avait depuis longtemps arreter d' essaier de comprendre ce genre d'
energumène aussi futiles les unes que les autres.

Toujours dans ses pensées Lena entra dans les toillettes et entendit des pleures.Se demandant bien qui ça pouvait être elle s'approcha de la porte d'où venait le bruit.Puis réalisant ce qu'elle faisait, les haussa les épaules et alla se rafraîchir.Mais au moment où elle se lavait les mains la personne qui devait sans doute être du sexe féminin vu que l'on se trouvait dans les toilettes de ces dames commençat surement à taper dans les panneaux qui l'entouraient et tout ça avec de petits gémissements de rage.Etonnée de cette soudaine inquiètude qu'elle ressentait, Lena se mit à toqué à la porte tandis que les bruits s'arrétaient à l'intérieur du W-C.La jeune femme montra un de ces yeux rougis par les pleures par l'entre baillement de la porte.En voyant la jeune gothique, elle eue soudain un regard apeurer, Lena leva les yeux aux ciel, décidément les gens jugaient toujours sur les apparences et ça l'enervait plus qu'autre chose.La jeune femme sortit quand elle remarqua que Lena lui tournait le dos exasperer.Elle s'excusa de sa réaction, Lena n'en crut pas sa vision quand elle reconnu Mia, la fameuse Luna star de l'école.Mais une fois son étonnement passé elle se retourna et entreprit une fois de plus de se laver les mains.Luna qui était bien triste s'assit sur le lavaboset comprenant que Lena était bien différente de ce qu'elle voulait montrer aux gens elle commeça à lui expliquer ce qui lui arrivait.Elle ne suportait pas cette célébriter à cause des paparazzis qui n'arretait pas de la suivre, sa soeur la jalousait au plus haut point, et ses parents ne la voyait plus que comme un appat à frics.Lena écouta se qu'elle disait comprenant qu'elle n'avait personne à qui se confier, une fois qu'elle eue terminer, la gothique réfléchit un peu a sa situation, elle tanait en compte la passion de Luna et décida d'au moins lui donner des conseils pour sa soeur et les photographes bien que n'étant pas dans le cas.
En effet si elle voulait que sa soeur cesse de la jalouser, il fallait qu'elle lui montre qu'elle ne l'oublit pas en lui fesant quelques surprises ensuite pour les captureurs d'image il y avait moyen qu'elle ne se face pas prendre au moins en essayant d'être plus discrete même si c'était dur ces messieur dames avait toutes les ficelles de leur métier.Même elle pouvait peut être atténuer ça en fesant appele à la justice après tout elle était encore mineur.Luna lui sourit contente de trouver quelqu'un qui l'écoute en tant que Mia et pas de la star qu'elle était devenu.C'est donc ensemble qu'elles sortir des toillettes en discutant comme de veilles amies.En effet une amitiè était né entre elles ainsi qu'une sorte de complicité.
A partir de là, les gens commencèrent à regarder différemment Lena qui fut elle même étonnée de s'attacher à quelqu'un aussi vite.Quand à Luna la solitude qu'elle detestait tant avait disparut et elle eue vite fait de faire passer ce dégout de la solitude à Lena qui ne s'en portait pas plus mal.Ainsi elles se soutiendraient dans les moments dure seraient là l'une pour l'autre dans les bons comme les mauvais.




L'amitié est une chose importante je ne dis pas que les amis reste toute la vie à vos cotés en effet les gens entrent et sorte de nos vies qui sont des vraies moulins (veille expresion) mais ce n'est aps piur ça que l'affection qu'on a envers quelqu'un s'atténue au fil du temps, si on aime vraiment quelqu'un ou si on l'a vraiment aimer un jour on ne peut l'oublier il y a tujours un moment où elle nous reviendra en mémoire.Les amis ça ne s'oublient pas même si on ne les voient plus et qu'on en a plus de nouvelles ;) (enfin c'est mon avis)

Kika

(J'hésite a supprimmer ce texte ou non je sais pas je le trouve bizarre enfin bon)
Par Kika - Publié dans : Petites histoires
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Jeudi 10 janvier 4 10 /01 /Jan 19:55
591475074-1-.jpg

Toussant a s'en faire mal elle regarda par la fenêtre et vit un oiseau s'envoler.Malgrès qu'il eut disparut de son champ de vision elle continua de fixer le point d'où il avait disparut.
Elsa l'enviait, lui il pouvait au moins sortir même si tout le monde s'amusait à lui dire qu'il faisait froid dehors elle ne pouvait s'empecher de s'imaginer en train de se balader dehors, elle rêvait de s'entir le vent froid faisant voler ses cheveux, la pluie sur son visage, le soleil la rechauffant les temps d'été, elle voulait essayer de tenir un flocon de neige dans sa main même si cela pouvait sembler qussi ridicule qu'inutile.
Tout à coup elle sortit de sa rêverie le médecin venait pour la visite quotidienne, il lui fit sa piqûre habituel par chance elle ne ressentait plus rien, sa peau n'avait même plus conscience de cette piqure.Après les examens obligatoire elle regarda l'homme qui veillait sur sa santé avec espoir.Etait-elle guérit, pour la peine il se leva sans un regard vers elle et sortit avec un pas si lent qui pouvait donner une idée de se qu'il se passait.Tandis qu'il parlait avec sa mère Elsa se redressa assez pour voir le médecin parlé à sa mère.
Elle eue un moment de panique quand elle vit le visage de la femme qui lui avait donner la vie emplit de peur et son père soupirer de tristesse.Elle se recoucha en vitesse en entendant l'homme de médecine partir surement voir un autre malade.Elle observa donc sa chambre d'hopitale depuis quelques temps elle se sentait encore plus faible que d'habitude, elle entendit les pleures de sa mère et les paroles que son père voulait réconfortante pour là mère de sa fille.Ils vinrent donc la voir une fois calmer.
C'était la fin des heures de visites Elsa était contente elle était trop jeune pour comprendre qu'il était tard et que personnes ne pouvaient rester après les heures de visites.Elle s'endormit donc sous les regard bienveillant et pourtant emplit de desespoire de ses parents.
Ses parents la regardaient tout deux avec une cetaine inquiètude qui était malheureusement devenut une certitude.Au bout d'un moment ils virent tout deux les mouvement de respiration de leur fille s'arreter d'un coup.Ils n'avaient pas eus le temps de se preparer à la mort de leur fille c'est pourquoi la femme se dirigea sur sa fille et la serra très fort criant pour qu'elle revienne priant Dieux de lui rendre sa fille, pleurant des larmes qu'elle croyait épuiser depuis longtemps tandis que l'homme pris soin d'éloigner sa femme et de la reconforter.Ils fut très dure pour eux de vivre sans leur fille, ils ne pouvaient s'habituer a l'absence éternel de leur fille et n'auraient même pas voulu de cette habitude.

(By Kika, Moonen Jessica)

Apperement mon texte plait comme ça alors je crois bien que je vais le laisser tel quel :) merci à tous ceux qui m'ont mis des commentaires ça me fais plaisir  (ça me fait rire il y a que ma famille et certains de mes amis qui vont voir ce blog dommage ça me ferait plaisir que des gens que je ne connais pas viennent voir mes textes je sais pas pourquoi peut être parce que je me dis qu'ils auront un oeil plus crtique sur mes créations enfin bon je sais rien faire pour que plus de gens viennent alors tant pis j'écris parce que j'aime écrire et je les publient dans ce blog en esperant m'améliorer c'est un de mes souhaits que voulez vous :p bon je vous laisse je serais capable de m'égarer et de vous racontez ma vie ce qui est trés compliqué alors bisous à tous je mettrais surement un texte prochainement si inspiration il y a

Bisous 

Kika
Par Kika - Publié dans : Petites histoires
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Jeudi 27 décembre 4 27 /12 /Déc 13:50
baisers--2--dans-la-neige.jpg
Elle était là assisse sur un banc, son doux regard emplit de tristesse poser au loin.Lui marchait vers elle  le pas lent un petit sourire triste aux lèvres.
Les moments de tendresse avaient fait place aux disputes et les rires aux larmes.Ces dernier temps dans leur couple tout battait de l'aile.Elle ne rejetait pas toute la faute sur lui consciente peut être que dans un couple on est deux et que peut être c'était elle qui n'allait pas tout a fait bien.Mais lui ne la comprenait guerre, il avait beau faire des efforts dont d'ailleur il ne voyait pas l'interêt d'en faire des états, elle n'était jamais contente.
Aparemment ses efforts ne durait pas plus que quelques jours et elle refusait d'écouter les promesses  pourtant sincere qu'il lui faisait.
Enfin il arrivait à la hauteur de sa bien aimée qui levait ses yeux vides de tout sentiments vers lui.Quand elle le reconnut ses magnifique yeux s'emplirent de tristesse et de larmes.
C'est à ce moment là qu'il comprit que tout était fini, c'est aussi à ce moment là qu'il comprit toutes les larmes qui jusqu'ici elle avait eue le courage de ne point laisser couler, elle avait tant fait d'efforts qu'elle ne savait plus quoi faire pour s'en sortir, qu'elle ne savait plus quoi faire pour garder le courage de ne pas pleurer devant lui lors de leur fin.
Mais il était trop tard les larmes coulèrent alors que les yeux de son ami se remplirent à leur tour de desespoir.
Elle se leva et d'un geste lui donna la douceur de ses lèvres qui lui transmettrait pour la dernière fois la chaleur de tout l'amour qu'elle lui portait et qu'elle ne cesserait de lui porter.Il voulut la prendre dans ses bras mais elle ne lui en laissa pas l'occassion, elle se retira aussi vite.Ils se regardérent dans les yeux, elle vit enfin la compréhension s'afficher sur le visage de celui pour qui elle avait tant fait mais il était trop tard elle n'avait plus rien à donner, elle lui avait trop donner.Trop pour le peu qu'il a vu des efforts qu'elle avait fait pour lui.
Elle se retourna le desespoir au bord des lèvres et ramassa son sac qui se trouvai sur le coté à l'abri de la neige qui tombait comme leurs souvenirs qui émergait à présent dans leur esprit.
Elle le regarda une dernière fois,lui dit un aurevoir et lui tourna le dos comme dans un mauvais rêve.
Il n'essaia pas de la rattraper conscient de tout le mal qu'il lui avait déjà fait et qu'il amplifierait si il faisait en sorte de la garder auprès de lui.
Il regarda la silhouette de la jeune femme,pour qui maintenant il se sentait près a n'importe quel effort, le coeur serrer.
Si il avait su que ça se finirait ainsi il aurait fait d'avantage d'efforts pour lui prouver combien il l'aime mais cela n'était plus possible et malgrès qu'il savait que les regrets ne servait à rien il les laissaient quand même envahir son âme pour ne plus jamais avoir à refaire la même erreur.

(By kika, Jessica Moonen)


Dans la vie rien n'est jamais facile rien ne peux avoir de bonheur parfais à nous de faire en sorte que notre bonheur sois égale à notre confort.Vous ne comprenez pas ce que je veux dire par là je me trompe??Je vous explique on est tellement habituer à notre confort que quand tout va mal on a tendance (la plupart d'entre nous) à tous faire pour le gacher juste pour être sur de ressentir la souffrance encore plus, moi en toutcas je le vois comme ça ou bien même une fois que notre confort est un tant soi peu modifier on aura tendance soit à se sentir mal ou à se sentir encore mieux ce la depend de dans quel sens on le modifis enfin bref je m'égare là.
Il est plus facile de croire que les choses sont acquises que de se bouger pour ne pas les perdres pourquoi??Peut être parce que on se dit qu'on en souffrira moins alors qu'il y a plus de risque que les regrets viennent nous hanter.Ce texte me tient énormément à coeur je ne vous expliquerait pas pourquoi bien que certains de mes proches sauront pourquoi je me permet de faire un texte sur les efforts à fournir dans un couple en tout cas j'espère qu'il vous à plu si non laisser un commentaire pour me dire pourquoi et si il vous a plu n'hésiter pas à me le dire aussi des encouragement seront les bienvenue ;)

bisous à tous
Par Kika - Publié dans : Petites histoires
Ecrire un commentaire - Voir les 9 commentaires
Jeudi 29 novembre 4 29 /11 /Nov 16:24

211904-VTQJJIY6JU4BWRHFEAMCSR5T5CPLQ8-142608-1z5b1hsj3c6mam3u5miokvilgo4yyi-larme-h212307-l-H092713-L-1-.jpg
Ses talons claquant contre le pavés, elle se dirigeait doucement vers la rue principal.Le doute montait petit à petit au ur et à mesure qu'elle voyait la silhouette du jeune homme s'agrandir.
Les larmes lui montait aux yeux, jamais elle n'avait fait ça.
Dire qu'au début elle avait juste suivit ses amies  qui avaient réussis à la persuader de sortir avec lui pour se venger du mal qu'il avait fait à l'une d'entre elles.
Elles l'avaitent choisies elle car Rosela était le genre de fille qui faisait craquer les hommes grâce à ses petits airs innocents.
Biensur Rosela avait réussit, le jeun homme qui jouait avec les filles était amoureux d'elle à present.La seule fille qu'il croyait vraiment sincere.
Quant à elle, elle s'était attachée à lui.
Mais voilà ses amies étaient sures qu'il se foutait d'elle.
*Pourtant il a l'air si sensible, si sincere*
Quant-elle le vit plus proche, elle courut jusqu'à lui.Il la prit dans ses bras en riant, heureux de la retrouver, de pouvoir serrer son corp frêle contre lui.
Elle leva les yeux vers lui et lui déposa un doux baiser sur les lèvres.
Elle lui sourit croisa son regard.Il la regardait avec tendresse.Mais l'inquiétude s'installa quand il vit des larmes couler le long des joues de sa bien aimée.
Il la prit dans ses bras et la serra fort mais très vite elle le rejeta lui expliquant tout.
La tristesse qui apparut sur le visage du garçon lui brisa le coeur.
Il ne dit rien tandis qu'elle se retournait et qu'elle partait en courant.Il ne la suivit pas, la regardant s'éloigner.
Pour la première fois il comprit le mal  qu'il avait pu faire autour de lui.
Il resta là quelques instant ignorant le temps jusqu'à ce que la neige lui fasse lever les yeux.
Il marcha sans s'en rendre compte, quand il la vit là près de la fontaine pleurant de tous le regrets qu'elle ressentait.Il mit une main sur son dos et un bras sous ses genoux et la souleva alors que la neige continuait de tomber.
Elle le regarda surprise,et les larmes coulant deux fois plus, enfuit son visage dans le cou du jeune homme.
Il l'aimait elle Rosela, il l'avait choisit, c'était la seule qui avait su toucher son coeur du à sa sensibilité.
Il lui pardonnerait donc, il la savait sincere dans ses pleures.
Ils se dirent leurs sentiments conscient tous les deux de l'épreuve qu'ils venaients de passer.Une épreuve que chaque couple aussi beau et aussi apte à durer soit-il ne surmonte pas tous,  cette épreuve où le mensonge est avouer par amour pour l'autre.
Je ne dirais pas qu'ils ont vécus un amour paisible et heureux par la suite car chaque personne a ses épreuves a surmonter et je ne dirais pas non plus que leur amour à durer toute l'éternité car je n'en sais rien.
Les amours changent et parfois même quand les deux personne s'aiment plus que tout ça ne dure pas. 

(By Kika, Jessica Moonen)

Par Kika - Publié dans : Petites histoires
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires

Présentation

Recherche

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés