John Crowley, Le parlement des fées : L'orée des bois

Publié le par Kika



Smoky, est né dans l'anonymat, en rencontrant George Mouse, il ne se doute pas qu'il rencontrera l'amour de sa vie, Daily Alice, celle qui le sortira de son anonymat. Très vite, ils célébreront leur mariage, faisant naître ainsi la jalousie dans le coeur de Sophie, la soeur de Alice.

Le parlement des fées est un livre fascinant, je dois avouer que le style de John Crowley m'a un peu déroutée. Il est vrai, que je n'ai jamais lu un livre aussi lentement. Mais malgré cela, j'ai vécu une expérience unique. Au début, je n'ai pas vraiment compris où voulait en venir l'auteur mais au fur et à mesure qu'on avance, certains détails s'éclaircissent, tandis que d'autres s'obscurcissent. Ce livre donne envie de savoir ce qu'il va se passer dans la suite. Le premier tome du parlement des fées a une part de rêve que j'ai adorée à travers certains personnages qui pourtant font une apparition furtive dans le livre tel que le Père Noël ou même le marchand de sable. Pour tout dire certains événements m'intriguent eux aussi, tels que la disparition de Lilas, la fille de Sophie, Sylvie et son fameux destin, ainsi que le destin d'Auberon, le fils de Smoky. Quant à Daily Alice elle, est pour moi un grand mystère. Un livre que je relirais, certainement, dans quelques années afin d'en comprendre toutes les substances. Autrement dis, ce livre est à lire si vous adorez le mystère et les questions en tout genre.

 

 


 

Publié dans Critiques de livres

Commenter cet article

Taliesin 12/12/2009 21:18


Ah oui ! Enfin une belle critique positive sur ce merveilleux livre... Je suis justement en train de le relire pour comprendre (ou du moins tenter de) pourquoi tout le monde semble avoir eu autant
de difficultés à le lire...


Fée Bourbonnaise 29/11/2009 18:57


Bonsoir petite soeur de Thalia ! Je crois que c'est la 1ère fois que je commente...

Tu as fais court et je t'en remercie. Je me suis perdue dans tellement d'explications jusque présent que ce roman m'avait effrayé. Mais tu as débarqué avec ta "critique" de quelques lignes écrites
avec simplicité, franchise et naïveté et mon monde s'écroule. Je n'ai pas d'autre choix que de noter ce titre. Au cas où...


Kika 06/12/2009 11:32


Merci pour ton commentaire :) Je dirais qu'il ne faut pas être effrayer car chacun à vécu ce livre à sa manière, pour moi malgré la lenteur (et la déprime que me causait cette lenteur) c'était une
belle expérience, ce livre est remplit de tellement de mystère que je me dis qu'il me faudra le relire afin d'en comprendre l'essence. Mais bon je vais surement dire quelque chose que tu sais déjà,
un livre doit nous attirer avant tout, si il t'attire autant ne pas te fier aux critiques qu'elles soient bonnes ou mauvaises car c'est sa propre expérience qu'il faut acquérir (zut me rappelle
plus de l'ortho TT) Enfin bref tu le sais surement mieux que moi Fée ;) Encore merci de ton commentaire qui m'a fait très plaisir d'ailleurs^^


El JC 29/11/2009 18:47


Belle chronique, une des rares que j'ai lu sur ce roman et qui me donne envie. J'y viendrai donc peut être à l'occasion et ce sera entièrement de ta faute ;o)


Kika 06/12/2009 11:28


Pourquoi de ma faute :o Je n'ai fait que dire ce que je pense^^ Hihi Bisous El Jc